Des aides pour mincir avant l'été

La garde-robe de printemps est sortie des placards. Malheur ! Vous avez du mal à fermer votre pantalon préféré. La faute aux quelques kilos superflus accumulés durant l'hiver. Vous pensez aussi à votre silhouette cet été sur la plage… Pour mincir avant cette période fatidique, il existe des aides efficaces, à associer avec une alimentation équilibrée et bien sûr un minimum d'exercice physique.

Le konjac, un coupe-faim au naturel

Le premier allié de votre minceur est le konjac. Cette plante d'Asie, de la famille des aracées, est un véritable coupe-faim, particulièrement riche en fibres. La principale d'entre elles est le glucomannane, une fibre soluble qui a pour effet de gonfler au contact d'un liquide. Ainsi, le konjac pris juste avant les repas et avec moins de 10 kcal pour 100 g procure-t-il une impression de satiété. Vous mangez moins ; vous perdez du poids.

En outre, les fibres de cette plante vivace surnommée « la langue du diable » aident à réguler le transit intestinal, ce qui évite ballonnements, constipation et autres diarrhées.

Autres atouts du konjac, son faible index glycémique, qui permet de réduire les taux de lipides et de glucose dans le sang, et son action drainante, qui aide à éliminer les toxines présentes dans le corps.

Les effets diurétiques du café vert

On connait les effets bénéfiques du café vert sur la fatigue physique et mentale, comme sur l'élimination des toxines et le transit intestinal. Mais le café non torréfié est aussi un diurétique et aide donc à la perte de poids.

Le fruit mûr du caféier, séché au soleil, contient de l'acide chlorogénique, une molécule qui participe efficacement à l'élimination des graisses comme à la combustion des sucres par les cellules hépatiques. Le café vert permet en outre de faire d'une pierre deux coups grâce à sa teneur en kahweol et cafestol : ceux-ci stimulent une enzyme qui favorise le transit intestinal et aide à l'évacuation des déchets.

Attention cependant, le café vert contient le même taux de caféine que notre petit noir quotidien ; c'est donc un excitant, déconseillé aux personnes qui souffrent de problèmes cardiaques.

Le thé vert pour stimuler son métabolisme

Contenant entre 0,5 et 10 % de caféine et entre 15 et 30 % de catéchines, le thé vert peut aussi constituer un soutien efficace à la perte de poids, associé bien sûr à un régime adapté.

Son action est un peu différente de celle du café vert. Il augmente la consommation énergétique, tonifie le métabolisme et favorise ainsi la dégradation des graisses. Trois à six tasses quotidiennes en dehors des repas sont conseillées. Et si l'on préfère pour mincir le thé vert au thé noir – plus fermenté et donc plus oxydé –, c'est bien parce que le premier est plus riche en catéchines que le second (jusqu'à 30 % contre 9 % pour le thé noir).

D'une manière générale, le thé vert est un aliment santé par excellence, du fait de sa concentration en polyphénols antioxydants et en EPCG (épigallocatéchine-3-gallate), formidable neutralisant des radicaux libres.

Toutefois, des précautions s'imposent : le thé vert peut inhiber ou au contraire amplifier l'action de certains médicaments, notamment les antibiotiques, certains antidépresseurs et les traitements pour le cœur. Il est également déconseillé aux personnes ayant un déficit en fer.

Manger moins et plus léger, drainer et détoxiquer son corps, faire du sport, mais aussi boire beaucoup sont des conditions nécessaires pour mincir avant l'été.

Une boisson naturelle pour perdre du poids

Pour perdre du poids de manière naturelle, le Slim Kombu, une préparation à base de plantes et d'arômes, est aussi un allié idéal. Il combine en effet des actions drainantes et diurétiques, brûle-graisses et coupe-faim. De quoi retrouver une silhouette idéale avant l'été !