Gardez votre vitalité avec la mulberry

Fruit du mûrier blanc, la mulberry est une petite baie considérée comme un superfruit, notamment grâce à sa teneur en vitamine C, en fer et en resvératrol. Antioxydant, ce polyphénol aide à prévenir les maladies cardiovasculaires.

Fruits et superfruits

Dans la famille des fruits, il y a les fruits… et les superfruits. Ces derniers ont pour particularité leur richesse nutritionnelle plus importante, particulièrement en ce qui concerne la vitamine C, les fibres et les antioxydants naturels. Les superfruits caracolent ainsi en tête de l'indice ORAC (pour Oxygen Radical Absorbance Capacity) qui, aux États-Unis, mesure les capacités antioxydantes des aliments. Ils participent ainsi à la lutte contre les radicaux libres et le vieillissement des cellules. Argousier, baie de Goji, grenade font ainsi partie de ces superfruits qui aident à rester jeune. Il en existe un autre : la mulberry.

La mulberry, le fruit antifatigue

En fait, la mulberry est le fruit du mûrier blanc (morus alba), celui-là même qui alimente les vers à soie. Cet arbre originaire de Chine a été importé tout autour du bassin méditerranéen dès le XVe siècle, notamment en France et justement pour la sériciculture, l'élevage des vers à soie. Aux vers les feuilles et à nous les petites baies blanches (parfois roses) que l'on consomme séchées, à raison de deux à cinq cuillères à soupe quotidiennes. Riche en protéines, les mulberries séchées sont d’abord d'excellentes antifatigue, notamment recommandées aux sportifs, aux personnes hyperactives ou encore aux étudiants en période d’examen. Cela est dû à leur forte teneur en vitamine C et en fer. Elles contiennent cependant moins de vitamines B que d’autres superfruits, comme la baie de Goji. Les fruits du mûrier blanc concentrent aussi de la vitamine K, du calcium, du phosphore et du magnésium, autant de composants essentiels à la santé des os. Le potassium qu'ils contiennent aide enfin à prévenir l'hypertension artérielle.

Les mulberries, en prévention des maladies cardiovasculaires

Mais le secret de la mulberry par rapport à d'autres superfruits réside dans un polyphénol, une molécule organique. Ce fruit est en effet particulièrement riche en resvératrol, que l'on trouve aussi dans le raisin, la rhubarbe ou les fèves de cacao. Antioxydant et anti-inflammatoire, ce composé aide à prévenir les maladies cardiovasculaires (40 % de risques en moins selon l’OMS), à lutter contre le mauvais cholestérol et à maintenir un taux de triglycérides normal dans le sang. Le resvératrol est encore un antithrombotique qui favorise la dilatation des artères. Il est ainsi l'allié d'une bonne circulation sanguine, indispensable à la prévention des jambes lourdes, particulièrement en période estivale.